Actualité

Aider les enfants à mieux tolérer les soins douloureux grâce à l’hypno-analgésie

  • Thérapie non médicamenteuse
  • Enfants
  • Adolescents
  • Partenariat
  • SAMU
  • Hypno-analgésie
Aider les enfants à mieux tolérer les soins douloureux grâce à l’hypno-analgésie

Si l’hypnose et l’hypno-analgésie ont fait leurs preuves au bloc opératoire et dans certains centres anti-douleur, pourquoi ne pas y avoir recours lors d’une prise en charge par le SAMU ? Convaincus de l’intérêt de ces techniques, quelques infirmiers du SAMU 69 se sont formés, pour aider les enfants (des nouveau-nés jusqu’aux adolescents) à mieux supporter les soins douloureux.

"Pour établir une relation de confiance avec les jeunes patients dans une situation d’urgence, nous avions besoin du support de jeux et de jouets adaptés à leur âge", explique Raphaël Distante, infirmier à l’initiative du projet. "Cela nous aide à mettre en jeu leur imaginaire, à les embarquer dans une histoire dont ils sont les héros". 

Grâce au soutien de l’association Le Rêve des Lucioles, la Fondation HCL a pu équiper le SAMU 69. Les urgentistes ont désormais à leur disposition du matériel adapté à l’âge des jeunes patients : ardoises magiques, feutres odorants, instruments de musique, balles magiques, marionnettes de doigt, tablettes tactiles, etc. Plus d’une centaine de jouets ont été offerts, pour équiper tous les véhicules (ambulances SMUR et hélicoptère).

Le recours à l’hypno-analgésie aide les enfants à supporter certains soins douloureux (pose de cathéter, réduction de luxation, immobilisation de fracture…) et le transport jusqu’à l’hôpital sans angoisse, et permet même parfois d’éviter de leur administrer des médicaments puissants, tels que des anxiolytiques ou des sédatifs.

"Au cours des derniers mois, nous avions sollicité de multiples organismes, mais sans succès", reprend Raphaël Distante. "Nous sommes donc très, très heureux de ce soutien de la Fondation HCL et du Rêve des Lucioles, parce que ce projet nous tient vraiment à cœur. Nous sommes convaincus de l’intérêt de l’hypno-analgésie dans la prise en charge des enfants, en particulier dans le contexte de l’urgence, qui rajoute l’angoisse à la douleur".