• Projet "Recherche & innovation"

Des équipements de pointe pour révolutionner la chirurgie cardio-vasculaire

  • Médecine personnalisée
  • Cardio-vasculaire
  • Equipements
  • Hôpital cardiologique (Louis Pradel)

Le contexte
Les anévrysmes et les dissections de l’aorte sont des maladies extrêmement graves. Le traitement conventionnel nécessite l’ouverture chirurgicale du thorax, voire l’arrêt du cœur, des procédures agressives pour les patients, qui induisent une mortalité et des séquelles importantes directement en lien avec l’intervention chirurgicale. Par ailleurs, la fragilité de grand nombre de patients du fait de leur pathologie ou de leur âge avancé amène parfois les équipes médicales à renoncer à la chirurgie, jugée trop risquée.

Des procédures mini-invasives permettent aujourd’hui de traiter les malades sans ouverture chirurgicale, en introduisant des prothèses sur mesure, par l’intérieur des vaisseaux. Le défi consiste à positionner les multiples repères de ces prothèses de façon extrêmement précise, juste en face des artères vitales (artères du rein, du cerveau…), une erreur de positionnement conduisant à des complications gravissimes.

Les objectifs du projet
Le projet consiste à doter la future « salle hybride » de l’hôpital cardiologique Louis Pradel d’équipements complémentaires d’imagerie interventionnelle de pointe. Ces équipements de  géolocalisation et de navigation robotisée, permettront de fournir aux chirurgiens une vision de leur terrain d’opération d’une précision exceptionnelle grâce à la fusion d’images, et ce en temps réel. Ils pourront ainsi réaliser des interventions complexes plus sécurisées, moins invasives (donc moins lourdes), et finement adaptées à l’anatomie cardio-vasculaire personnelle des patients.

Porteur du projet

Pr Antoine MILLON, Professeur en chirurgie vasculaire

Coût du projet

250 000 €

Votre don permet de mettre à la disposition des équipes médicales les équipements les plus en pointe, pour une chirurgie cardio-vasculaire de haute précision.