• Projet "Recherche & innovation"

Tumeurs cérébrales pédiatriques – Donner les meilleures chances aux enfants

  • Cancer
  • Neurologie
  • Equipements
  • Spécialités de pointe
  • Enfants
  • Hôpital neurologique (Pierre Wertheimer)
  • Chirurgie
Tumeurs cérébrales pédiatriques – Donner les meilleures chances aux enfants

Le contexte

Les tumeurs cérébrales représentent la première forme de cancer "solide" chez l'enfant : on estime à environ 500 le nombre annuel de cas en France (gliomes, médulloblastomes…).

Si leur prise en charge est pluridisciplinaire, l’acte chirurgical reste la pierre angulaire du traitement. En effet, l’ablation de la tumeur permet à la fois d’établir le diagnostic mais aussi d’améliorer, dans la plupart des cas, le pronostic de l’enfant. Les chirurgiens sont confrontés à un défi majeur : la précision de la résection. Il s’agit en effet de retirer le tissu cancéreux le plus complètement possible, tout en préservant la fonction (motricité, sensibilité, mémoire-concentration…), pour éviter au maximum les séquelles post-opératoires qui altéreraient le devenir et la qualité de vie de l’enfant.

 

Le projet

Il s’agit de doter le bloc de neurochirurgie pédiatrique de l’Hôpital Femme Mère Enfant d’un microscope opératoire offrant un système de visualisation robotisée (avec possibilité d’une visualisation en 3D) couplé à la neuro-navigation, et intégrant à la fois l’imagerie microscopique et l’imagerie endoscopique (possibilité pour le chirurgien de déclencher la technique souhaitée au cours de l’intervention). Cette innovation technologique, qui offre aux chirurgiens une meilleure vision de leur terrain d’opération, permet d’améliorer la précision de la résection des lésions cérébrales, avec un impact majeur sur la qualité et la sécurité de l’exérèse des tumeurs cérébrales.

 

Les objectifs

  • Améliorer la précision et donc la qualité des interventions chirurgicales d’ablation des tumeurs cérébrales chez l’enfant.
  • Préserver les enfants de séquelles neurologiques post-opératoires potentiellement sévères.
  • In fine, améliorer la qualité de vie et l’espérance de vie des enfants atteints de tumeurs cérébrales et médullaires mais aussi d’autres malformations cérébrales (plus de 120 opérations par an).

 

Porteur(s) du projet

Pr Federico Di Rocco, neurochirurgien pédiatrique à l’Hôpital Femme Mère Enfant

Témoignages

" Le diagnostic de tumeur cérébrale est toujours une catastrophe qui s’abat sur l’enfant et sa famille. Ils vont devoir affronter un parcours du combattant… Notre rôle est de leur offrir non seulement une survie prolongée mais aussi la possibilité d’en profiter pleinement : leur permettre d’aller à l’école, de jouer, de courir comme tous les enfants.

La précision dans l’exérèse des tumeurs cérébrales est essentielle pour offrir à nos jeunes patients une vie sans séquelles."

Coût du projet

425.000 €

200.000 € manquent encore à ce jour