Actualité

Enfants diabétiques : une application et un « Bar à tablettes » dédiés à l’éducation thérapeutique

  • Accueil & confort
  • Accompagnement
  • Pédiatrie
  • Diabète
  • Education thérapeutique
  • Hôpital Femme-Mère-Enfant
  • Enfants
  • Adolescents
  • Partenariat
  • Vidéo
Enfants diabétiques : une application et un « Bar à tablettes » dédiés à l’éducation thérapeutique
Enfants diabétiques : une application et un « Bar à tablettes » dédiés à l’éducation thérapeutique
Enfants diabétiques : une application et un « Bar à tablettes » dédiés à l’éducation thérapeutique
Enfants diabétiques : une application et un « Bar à tablettes » dédiés à l’éducation thérapeutique

La Fondation Hospices Civils de Lyon a inauguré le 13 mai 2016 un « Bar à tablettes » dédié à l’éducation thérapeutique des enfants diabétiques. Le dispositif se compose de 6 iPad® et d’un jeu vidéo pédagogique (serious game) baptisé « Lilou et le diabète », imaginé par l’équipe du service de diabétologie pédiatrique de l’Hôpital Femme Mère Enfant, en collaboration avec des professionnels du jeu.

Ce projet inédit a réuni, autour de la Fondation Hospices Civils de Lyon, des partenaires d’horizons divers, tous mobilisés pour améliorer l’accompagnement des enfants diabétiques : un opérateur de télécommunications - Orange, une école de Design et Digital – Bellecour Ecole et une start-up lyonnaise spécialisée dans le développement de jeux – BreakFirst.

Grâce à leur contribution (don de matériel, mécénat de compétences et bénévolat), le coût de revient du projet, estimé à 50.000 €, a pu être ramené à moins de 10.000 €. La somme été financée par la Fondation HCL, grâce à la générosité des donateurs, marquant ainsi l’aboutissement du premier projet réalisé par la Fondation.

Pour le Pr Marc Nicolino, Chef de service en Diabétologie pédiatrique, « le Bar à tablettes va permettre aux enfants de mieux intégrer les messages pédagogiques délivrés lors des séances d’éducation thérapeutique,  grâce à des supports numériques et digitaux qui font partie des modes de communication des jeunes. Une forme de sensibilisation interactive à la maladie qui rend plus ludique, et donc probablement plus efficace l’éducation thérapeutique. »

Ayed et Hugo, deux jeunes patients suivis dans le service, ont fait partie des premiers utilisateurs ; leur enthousiasme pour ce nouvel outil ne fait aucun doute !

Reportage diffusé par France 3 le 13 mai 2016

 

+ d'informations

L'histoire du projet : découvrez Lilou, l'alliée des soignants et l'amie des enfants

5 partenaires mobilisés pour les enfants diabétiques