Projets

Le 19 novembre 2021
  • Projet "Accompagnement"

Grâce à vos dons, ce projet a pu être financé

L'activité physique comme soin complémentaire au traitement des maladies chroniques de l'enfant

Projet financé grâce à vos dons et avec le soutien majeur des Fondations Solidarités by Crédit Agricole Centre-est et Crédit Agricole Solidarité et Développement.

En savoir + sur l’actualité du projet

Le contexte

Epilepsie, maladies neuromusculaires, troubles psychologiques, obésité, diabète… sont autant de pathologies chroniques qui induisent des traitements souvent très lourds pour les enfants, avec de fréquentes périodes  d’hospitalisation. A la maison, l’entourage familial a tendance à limiter la pratique sportive, soit par crainte d’aggraver leur état de santé, soit par défaut d’encadrement adapté à leur pathologie.

Pourtant, on mesure aujourd’hui  l’intérêt de l’activité physique sur plusieurs aspects :

– retentissement positif sur la qualité de vie et le bien-être des jeunes patients,

– amélioration de l’image de soi, diminution de l’anxiété et du stress, lutte contre l’isolement à travers les liens créés lors de la pratique sportive,

– mais aussi, amélioration de la tolérance des traitements, voire renforcement de leur efficacité.

Les objectifs du projet

Il s’agit d’offrir aux équipes soignantes la possibilité d’intégrer systématiquement l’activité physique adaptée dans le parcours de soin des jeunes patients qui souffrent d’une pathologie chronique. En pratiquant, au sein même de l’hôpital, une activité physique adaptée à leur pathologie et encadrée par des professionnels formés, les enfants et adolescents auront accès aux bienfaits du sport, améliorant ainsi leurs chances de guérison. A travers la pratique ludique d’une activité physique adaptée et personnalisée, il s’agit aussi de (re)donner le goût du sport aux enfants malades, afin qu’ils en intègrent la pratique dans leur vie quotidienne, après le séjour à l’hôpital.

Le projet se matérialise par la construction d’un pavillon dédié, au cœur de l’Hôpital Femme Mère Enfant : le « Pavillon des Enfants ». Cet espace accueillera des séances d’activités physiques, de rééducation, ou de réadaptation à l’effort. Il permettra également de recevoir différentes associations spécialisées dans l’animation d’activités physiques et ludiques en milieu hospitalier.

« 

Qu’apporterait l’activité physique adaptée (APA) aux jeunes patients qu’ils suivent ? Des médecins de l’Hôpital Femme Mère Enfant témoignent…

« 

Porteur(s) du projet

Pr Pierre Fourneret, Chef de service psychopathologie de l'enfant à l'H ôpital Femme Mère EnfantBertrand Cazelles, Directeur du Groupement Hospitalier Est des HCL